Léopold Roy

Post production audio - studiodupark.com

Moves to Paris, Paris

  • 48.8651
  • 2.3991
  • Indicative rate €380 / day
  • Experience 7+ years
Propose a project The project will only begin when you accept Léopold's quote.

Availability not confirmed

Propose a project The project will only begin when you accept Léopold's quote.

Location and geographical scope

Location
Paris, France
Can work in your office at
  • Paris 20e Arrondissement and 50km around
  • Paris and 70km around

Verifications

Skills (5)

Léopold in a few words

Léopold Roy est designer sonore et compositeur de musiques à l’image. Il fait ses débuts en 2007 au studio Anatole à Lyon, dans lequel il se forme sur l’ensemble des techniques studios et de la production sonore.

A Paris, il poursuit sa formation au cinéma, en assistant sur une dizaine de long-métrages Séverin Favriau en tant que monteur son et mixeur paroles (Les Hommes Libres, Augustine, After..)

En parallèle il fonde le collectif audiovisuel Bloum, qui allie musiques électroniques et projections visuelles et lumineuses.

De ce collectif naîtra un album et cinq Ep chez le label Animal Records, puis ils signeront deux bandes originales en 2017 d’Emmanuelle Bercot.

En 2014, il co fonde le festival de musiques actuelles «La Douve Blanche». Pour sa cinquième édition, le festival est aujourd’hui soutenu par la région et le département de Seine et Marne, avec l’association d’entrepreneur du spectacle vivant «Sebulba».

Il supervise la production sonore de contes audio chez Fleurus presse, dans lequel il compte aujourd’hui 150 livres audio, alliant musiques de petite enfance, voix contées et design sonore.

Indépendant, il compose plusieurs bandes sons, comme récemment celle du documentaire Au pied du mur, qui obtient le prix «Un certain regard» du Figra en 2018.

En 2019 il mixe le son du film de Laure Prouvost à la Biennale de Venise dans le pavillon français, une expérience immersive et visuelle, représentée par Dune productions.

Aujourd’hui, il entame trois long-métrages, dont celui de la réalisatrice Fleur Albert, qui aborde avec un certain regard le développement du corps dans les collectifs de danseurs.

Il s’associe au projet lumineux LAO pour composer et développer une immersion sonore spatialisée : à la manière d’un auditorium cinématographique, il axe son travail en fonction de l’implantation des points sonores dans l’espace.

Portfolio

charter modal image

Success is a team effort

Contribute to this success and the community's professionalism by signing the Freelancer Code of conduct

Sign the code